Le clic droit est-il vraiment nécessaire ?
logo

Pathétique et arrogant “N’hésitez pas à aimer ma page”…

Pamphlet à l’encontre des narcissiques facebookinens

Tout le monde le sait, la génération facebook, c’est la génération du discernement. Chaque action est réfléchie, chaque décision mûrement pesée, pensée et étudiée, chaque conséquence anticipée…

– N’hésitez pas à aimez ma page !
– Oh ! Mais quelle lumineuse idée, quelle merveilleuse invitation ! Il est vrai que même en de très rares moments de lucidité, jamais, au grand jamais, je n’aurai eu, ne serai-ce que l’idée de le faire, mais encore moins l’audace de cliquer sur “Aimer la page” !

N’hésitez pas à aimez ma page !

Faut-il à ce point être en manque de notoriété pour réclamer, quémander et mendier ses fans et autres suiveurs. Faut-il avoir si peu de fierté pour s’abaisser au rang de clochard des réseaux sociaux pour tendre sa sébile à pouces bleus ?

Pouces en l’air, mon égo s’envoie en l’air ; absence de like et mon mental part en vrac !

Je découvre une publication au détour d’un groupe et le laconique “n’hésitez pas à aimer ma page”. Je me sens alors atteint dans ma dignité ! A-t-on une si piètre estime et une si pauvre confiance dans ma capacité à évaluer mon intérêt pour telle ou telle page ?
Écrire une telle phrase c’est prendre tous les visiteurs pour des imbéciles incapables de prendre une décision hautement risquée et irréversible comme peut l’être l’action de cliquer sur “J’aime” !

Certains, non content de se complaire dans la médiocrité viennent jusqu’à m’irriter tout l’axe rétine – synapse – nuque – index droit avec de telles paroles ! Les ignorer serait certainement l’option la plus sage ! Lorsque le bouton “Ta gueule” existera, je pourrai alors publiquement exprimer mon raz-le-bol ! Les ignorer d’une impériale indifférence me donne certes une satisfaction éphémère ! Mais passant alors à la publication suivante, que lis-je ? “… n’hésitez pas à aimer ma page” C’en est trop ! Je n’ai malheureusement pas acquis la vraie sagesse qui consiste à rendre meilleur l’antagoniste car je suis prêt à subventionner la fabrication d’une machine à claques de bureau !

Erreur de communication

Ce qui certainement n’est à la base qu’une maladroite erreur de communication, probablement empruntée à la publication précédente, ne peut-elle être tournée plus subtilement par la simple phrase : Je vous invite à…
Beaucoup plus modeste, ce subtile changement de “N’hésitez pas à…” vers “Je vous invite à…” rend votre communication beaucoup plus sympathique et agréable à lire.
Dans “Je vous invite”, nous faisons appel avec modestie à l’intelligence et à l’empathie du lecteur !

One thought on “Pathétique et arrogant “N’hésitez pas à aimer ma page”…”

  1. Entièrement d’accord, c’est le signe d’un débutant.
    Ou alors, la cible est constitué d’adolescent.
    Très bon article, même si on sent un gros agacement.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :