Le clic droit est-il vraiment nécessaire ?
logo

La fracture, avec Laura

Je vois la fracture un peu partout. Du reste, je vis un peu avec elle. Entre les classes sociales, entre l’ancien et le nouveau monde, entre deux générations, dans les lignes rocheuses d’un relief encore épargné par l’Homme, dans les opinions et les priorités d’un monde à l’activité compulsive autant préoccupé par la question écologique que par son pouvoir d’achat, entre l’envie de bien faire et la difficulté d’assumer ses choix ou de sortir de ses ankylosantes et monotones habitudes…

Cette fracture, Laura la personnifie totalement. Sur son corps, dans ses motifs, il y a quelque chose de transgressif, une fracture avec la bienpensance. Ce corps comme un miroir qui ne reflète plus une image juste, Laura l’a fracturé, mêlant l’épine à la rose, l’esthétique à la souffrance. Ce choix assumé n’en reste pas moins courageux, gravant à jamais d’une encre résolue les contours complexes et néanmoins paradoxales d’une pensée à la maturité rafraichissante.

Les motifs sont le fruit de la fracture. Ils sont évidemment partout où la fracture est passée : relief d’une eau à peine troublé par le zéphyr, pan d’une montagne laborieusement grattée par les humains pour en extraire cuivre et molybdène, buisson à épines

Fruit d’une collaboration enthousiaste avec Laura, cette galerie illustre notamment les décors vosgiens qui malgré leur réputation de solitude étaient par ce jour vacancier de juillet plutôt plébiscités ! En bref, si la nature n’a rien de choquant en soi, la pruderie des uns a joué avec la convoitise ou tout au moins l’intérêt et la curiosité discrète des autres !

Enfin, notre collaboration s’est terminée par quelques prises de vue de détails en studio pour mettre en valeur le travail du tatoueur Mitchell Coen !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :