Le clic droit est-il vraiment nécessaire ?
logo

Comment financer la prestation photographique de son mariage ?

Le budget photo est variable d’un mariage à un autre, d’un couple à un autre, selon l’attrait que la photo a sur nous, selon son importance à nos yeux, selon ses moyens financiers.

L’argent est, et restera toujours le nerf de la guerre, même si parler de guerre lors d’un mariage, ce n’est pas très diplomatique.

Vous souhaitez une prestation professionnelle parce que vous voulez la garantie d’avoir de belles photos. Non pas qu’un photographe amateur ne soit pas capable de vous fournir de belles photos, mais il n’aura aucun engagement et vous n’aurez pas de garantie de résultat.

Vous voulez donc faire appel à un photographe professionnel et vous aimeriez avoir une estimation rapide de votre budget photo ? Sachez qu’il s’élèvera en général à environ 10% du coût total de votre mariage. Après le traiteur, c’est le poste qui arrive souvent en seconde position. Parfois c’est la robe et le costume, parfois le site de réception… Chacun ses choix et ce n’est évidement pas au photographe de les juger.

Le bon prix de la prestation mariage

Comment connaitre le bon prix pour une prestation photographique de mariage ? Cela demande une certaine culture et une bonne connaissance du travail du photographe.

Dans un premier temps, établissez exactement et précisément ce que vous voulez absolument, ce qui est vraiment important pour vous. Prenez garde aux “vous devriez…” que votre entourage instillera à vos oreille à chaque fois que le sujet de l’organisation du mariage fera partie de la conversation. Écouter les conseils et les comprendre ne vous oblige pas à les suivre.

Puis contactez les photographes, selon la qualité de leur portfolio, leur proximité géographique, exposez-leur vos besoins et demandez des devis.

Vous apercevrez alors probablement une grande disparité dans les tarifs. Soit vous n’avez pas été assez clair dans vos demandes, soit vous êtes tombé sur des extrêmes. Il peut y avoir dans un sens le micro-entrepreneur qui ne facture pas la TVA et aura peut-être moins de frais de fonctionnement qu’un autre photographe. Il peut aussi y avoir un photographe dont la qualité de prestation est telle que cela justifie de facturer au-dessus de la moyenne

J’aime bien comparer un photographe à un restaurant. Vous pouvez manger au routier pour 10€ ou bien dans un restaurant gastronomique pour 90€. Dans les deux cas, vous n’aurez normalement plus faim ! Et pourtant il y a un ratio de 9 entre les deux. Pour le photographe, c’est pareil.

J’estime donc qu’il est normal que pour un même projet, on vous propose des tarifs différents, parce que le résultat photographique sera différent ! Les différences peuvent venir des produits, de la complexité du mariage, de lieux de réception différents, de l’éloignement du photographe, des accessoires ou options proposées…

Comment financer votre budget photo ?

Les économies personnelles ne suffisent parfois pas à boucler son budget mariage. A-t-on vu trop grand ? Ne veut-on pas se faire plaisir en ce jour particulier, au-delà de ses moyens ? C’est légitime et compréhensible.

Alors, voici quelques pistes pour aider à alléger le poids financier de son mariage.

Les parents

Les parents contribuent souvent en partie au financement du mariage. S’ils ont prévu quelque chose, ceux-ci se manifesteront d’eux-mêmes une fois que vous leur aurez annoncé votre décision de vous marier.

L’avantage pour le couple, c’est le gros coup de pouce pour boucler un budget parfois très serré. En revanche, cela ne devrait à priori pas leur donner carte blanche sur l’organisation du mariage. Au couple alors de définir les limites et les responsabilités de chacun.

L’urne

Il y a l’urne qu’on dépose de manière évidente à l’entrée de la salle ou au milieu du Vin d’Honneur, avec une pancarte “par ici les gros sous”. Les invités apportent leur cadeaux, la préférence allant vers un cadeau pécuniaire plutôt qu’un cadeau traditionnel, tel que trousseau, vase, ménagère, plat en cristal, etc. C’est en effet plus simple et on est sûr de faire plaisir aux mariés !

Son avantage pour les invités ? Inutile pour eux de se casser les neurones pour ne pas arriver les mains vides. Le risque pour les mariés, c’est de trop compter dessus pour financer le mariage ou le voyage de noces… et finir déçu !

Le financement participatif

Plus moderne qu’une simple liste de mariage dans une boutique, le financement participatif utilise une plateforme avec les services ou objets à financer. Chacun apporte sa contribution à la hauteur de ses envies ou de ses moyens. La plateforme la plus connue est certainement le site wedzem.com.

Mais il est délicat d’amener sa famille et ses connaissances vers sa liste de mariage. L’image qu’ils peuvent avoir du couple peut en freiner plusieurs. En effet, certains ne trouveront pas cette démarche très diplomatique. Les futurs mariés donneront l’impression à certains d’être pauvres, ou radins, à d’autres d’être invités mais de devoir payer sa part.

L’avantage pour les invités, c’est encore une fois d’aider les mariés sans se casser la tête avec les idées de cadeaux et avoir l’assurance de faire plaisir.

La collaboration publicitaire

Très orienté marketing, proposer au photographe et autres prestataires de mariage d’afficher des publicités à des endroits et moments clés du mariage peut permettre de réaliser quelques économies : sur les faire-parts, sur les menus, en banderole dans la salle de réception… soyez imaginatifs !

Si vous tombez sur un photographe qui débute son activité professionnelle et que celui-ci cherche à se faire connaitre, à étoffer son portfolio, ou à augmenter son expérience, peut-être vous a-t-il déjà proposé un tarif inférieur à la moyenne… Sinon, vous pourrez probablement négocier une ristourne ou par exemple une séance couple dans le lieu et les conditions qu’il souhaite afin d’optimiser le rendu et la beauté des photos.

Faire un prêt

Il n’est à mes yeux pas pire de contracter un prêt pour un écran plat que pour inviter ceux qu’on aime. C’est un peu la solution de facilité qui aura le gros avantage de pouvoir se faire plaisir au-delà de ses moyens financiers actuels sans pour autant que l’entourage, les amis et la famille soit au courant.

L’inconvénient c’est qu’ensuite le couple mettra plusieurs mois, voire plusieurs années pour rembourser leur mariage…

Il n’est cependant pas nécessaire de contracter un prêt uniquement auprès d’une banque, les proches et les membres de sa propre famille peuvent contribuer. Il suffit pour cela d’aller leur parler et d’avoir leur confiance !

La bonne solution ?

Et si la bonne solution était un mélange de chaque. Proposez une urne, car beaucoup d’invités connaissent cette pratique et auront préparé leur enveloppe qu’ils pourront déposer plus ou moins discrètement, selon le degré de reconnaissance dont ils ont besoin.

Déposez votre projet de financement participatif et si on vous demande quoi vous offrir, orientez ces personnes vers cette solution. Vos amis et témoins peuvent aussi donner le mot à leur entourage et connaissance.

Si vos difficultés financières persistent, parlez-en en famille ou dans votre cercle d’amis proches. Ceux-ci auront peut-être quelques astuces ou quelques bons plans pour réduire votre budget !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :